AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [#0159] got 'till it's gone (dallas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roxane Meyers
I can turn you into poetry,
But I can't make you love me.
avatar

Posts : 444
Pseudo : Nuit Parisienne (Maud)
Id card : Maria Valverde. (cranberry)
Multinicks : stella.
Inscription : 15/11/2016
Civil status : don't ask.
Job|Studies + $ : student (French major).
Address : uptown/?


♡ HI, SOCIETY.
Age: 25
Relationships:
Rp availability: ★☆☆

MessageSujet: [#0159] got 'till it's gone (dallas)   Dim 20 Nov - 18:27


You don't know what you've got till it's gone


J'ouvre les yeux, lentement je sors de ma courte nuit de sommeil. Je me retourne, avec l'intention de faire un calin à Dallas. Mais je me heurte à un matelas vide, une place froide, signe qu'il a quitté le lit depuis bien longtemps maintenant. Un soupir s'échappe de mes lèvres. Je déteste quand il me fait ça. J'attrape mon portable. Il est neuf heures trente. Faudrait vraiment que je pense à mettre un réveil. Je me lève et attrape mes habits de la veille, c'est un dire, un jean, un vieux t-shirt et un gros gilet en laine. Je cherche dans la salle de bain attenante les traces de mon petit ami mais rien. La maison des Kensington est bien trop grande et je n'ai pas le temps de faire la causette avec la maisonnée. Je sors de là et attrape mon téléphone, envoie un message à Dallas, histoire de bien lui faire comprendre que je n'apprécie pas qu'on me pose un lapin comme ça, surtout quand je ne suis même pas chez moi... Je prendre mon vélo que j'avais laissé dans le garage des Kensington et rentre chez moi, et je suis toujours énervée par le culot de Dallas. J'allume la télévision que je ne regarde que d'un oeil, uniquement pour manger mes céréales bien chimiques. Le petit-déjeuner n'est jamais équilibré quand je suis frustrée. Cliff m'en a fait des trucs pas cool, mais je ne pense pas m'être réveillée chez les Meyers sans l'apercevoir dans les parages. Je soupire, je n'aurais pas sû penser à Cliff. Parce qu'alors que je vidais mon bol dans le lave-vaisselle, je sens une idée qui germe dans mon esprit, un des ces trucs bien pervers alors que j'étais juste en train de regarder la plage au loin par la fenêtre. Il aura toujours été ma plus grande inspiration, même encore aujourd'hui... Dans mon bureau, je m'assois devant mon ordinateur et commence à mettre des mots sur les fantasmes que j'avais imaginé un peu plus tôt. Je suis déjà bien avancée quand on sonne à la porte. Dallas, évidemment, trois heures après m'avoir abandonnée... Je traîne les pieds jusqu'à l'entrée. "J'espère que t'as une bonne excuse," que je lui lance sans même un bonjour ni un bisou.

_________________

Le mystère de tes yeux là, ce petit mystère il tient à quoi ? I'm in too deep I'm alone, when I need you most, you'll be gone, deep blue sea. Will you take me home? Watch me drown or let me flow?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://firemeetgasoline.forumactif.com/t100-lion-hearted-girl-brett http://firemeetgasoline.forumactif.com/t115-kiss-it-better-brett
 
[#0159] got 'till it's gone (dallas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dallas/Edmonton
» Dallas' Stars
» Dallas Stars
» bilan de la saison 2010-2011 DALLAS GLOBE
» Trade mineur - Dallas Détroit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BONFIRE OF THE VANITY. :: • ON THE ROAD AGAIN • :: this isn't over till it ends :: Version n°1-
Sauter vers: