AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 | When The Sun Goes Down (j&p)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 19:58


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

Chéri… Je raye le mot brusquement, je déchire la feuille et je la balance dans la corbeille plus loin. Je m’énerve, je râle, mon stylo est fatigué de mes essais pour rédiger une lettre à mon mari. Je fatigue aussi. Il faut que je le fasse, le temps s’est assez écoulé depuis mon retour. Quatre mois, quatre mois où je fais semblant, où je lui mens, chaque jour je trouve une nouvelle excuse. Je ne me sens pas bien, je me sens comme une mauvaise femme… Je le suis ! Je suis sans doute cruelle aussi, quelle femme aimante rallonge son voyage humanitaire pour passer davantage de temps avec son amant ? Il me fait me sentir libre, je souris dès qu’il ouvre la bouche. Je ressens ces petits papillons dans le ventre, une sensation que je n’ai pas ressenti depuis de nombreuses années.
Assez de mes essais pour cette satanée lettre, je me lève, je laisse le stylo s’effondrer sur la table basse. Je n’ai pas encore voulu penser à sa réaction, je ne veux même pas imaginer mon futur. Je n’imagine même pas avec qui je peux finir ma vie. Mon amant ? Mon mari ? Le temps me le dira…  
Sur mon téléphone je compose le numéro de ma sœur, sans doute la seule au courant de la situation, en plus de mon tendre amant.
- Je n’en peux plus, j’ai besoin que la vérité sorte. Une voix paniquée, qui tremble, mes mains se crispent sur le téléphone.
- Surtout reste calme ! C’est clair, ce que tu as fait c’est mal encore plus quand on est marié, mais si cela a fini comme ça c’est parce qu’il te manquait quelque chose.
- Mince ! Je te laisse, il arrive.
Je raccroche, j’attends derrière la porte, je reprends une grand respiration avec peine. Je sens mon coeur battre si vite. Le moment que je redoutais, arrive enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:07

L'asphalte glisse sous les pneus de sa voiture électrique. Il n'a pas envie de rentrer. Retourner au travail serait meilleure sentence que de passer la soirée dans une maison vide et froide. Une mascarade qu'on s'inflige depuis trop longtemps. Pourquoi donc, non, comment donc en est-on arrivé là? Cette question tourne en boucle dans sa tête chaque soir, quand il rentre du boulot. Chaque matin, quand il ouvre les yeux et accueille un nouveau jour. Il préfère retourner bosser sur l'amendement à loi sur l'environnement que l'opposition tente de passer en ce moment. Ses doigts tapotent le cuir de son volant en attendant que le feu passe au vert. Il fait nuit noir. Les cristaux liquides indiquent une heure tardive: il est plus de huit heures du soir. Les essuie-glaces dansent sur le pare-brise pour laisser à Jax une vision correcte jusqu'à son retour à la maison. A la maison. Qu'il abhorre cette expression. Il repense à elle. Mais s'en interdit. A quoi bon?

La maison est en vue. Elle est là, les lumières sont allumées. Il soupire, rentre la voiture dans le garage. Il ne cherche même plus à feindre un sourire. Il a essayé au début, quand elle est rentrée de son voyage d'un an en Inde. Mais c'était plus fort que lui. Le coeur n'y est plus, comme on dit. Nouveau soupir. Une impression bizarre me traverse. Non ce n'est rien, juste de l'appréhension. Une heure, tout au plus, et il s'enfermera dans son bureau. La rejoindra sous les draps quand elle sera déjà endormie. La routine. Il ouvre la porte et elle est là, soucieuse. Qu'est-ce qu'elle va lui annoncer maintenant? Voilà l'impression bizarre qu'il avait rejeté d'un hochement d'épaule. L'annonce d'une nouvelle dispute qui s'était profilé, insinué sous sa peau. Encore un soupir. "Bonsoir Paige," dit-il en l'embrassant sur la joue, passant la main mécaniquement sur son bras avant d'enlever son manteau et ses chaussures. "Qu'est-ce qui se passe?" demanda-t-il en regardant son téléphone, faisant défiler les mails du travail qui venaient d'arriver.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:10


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

Ma vie avec Jax, c'est comme cette musique que j'entends passer en boucle à la radio tous les jours. Nous aimons cela au début, nous nous amusons, nous sourions et puis nous nous lassons. Nous avons envie de tout envoyer balader du jour au lendemain, en criant notre énervement à cause de cette lassitude qui entre en nous et qui peut nous déprimer. Mon voyage m'a fait ouvrir les yeux, réaliser. Je ne veux plus de monotonie dans ma vie. A mon retour, j'ai tout basculé, j'ai lancé mon exposition, j'ai passé le permis moto, je me trouvais de nouvelles passions qui enrichissent mes instants de vie.
Je suis là, patientant, le coeur lourd. Mon envie de me sauver, de ne rien dire s'agrandissent encore, mais je ne peux me défiler une fois de plus. J'entends sa voiture arriver, je continue de prendre cette respiration si dure qui ne parvient pas correctement jusqu'à mes poumons. Je m'emballe, je me crispe, je vois la poignet de porte bouger et il est là... Face à moi, je peine à sourire, je n'y parviens même pas. Son baiser sur ma joue me crispe davantage.
- Qu'est-ce qui se passe ? Son regard est absent une fois de plus ses mails, son travail l'importe plus. C'est aussi ça qui a réussi à me faire fuir de cette vie.
Un instant je le fixe, cette envie soudaine d'arracher le téléphone et de le balancer à travers la pièce me démange. Mais je ne fais rien.
- Je dois te parler, c'est assez important.
Allez il faut que je me lance ! Je ne remarque toujours as son regard, je ne captive sans doute pas encore assez son attention. Je dois envisager une méthode plus radicale, de tout manière quand il faut y aller, il faut y aller dit-on.
- J'ai rencontré quelqu'un en Inde, mes sentiments sont partagés entre toi et lui. Je t'ai trompé, mon voyage a duré plus longtemps par rapport à lui... Il est revenu avec moi à new york.
J'expire mon air, le principal est dit. Je n'ai plus qu'à attendre une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:16

La maison est glaciale. L'ambiance est glaciale. Il ne regarde même pas ses mails en détails. Il veut juste éviter d'avoir à faire la conversation. Il veut éviter la confrontation. Il veut passer à autre chose. Jax note donne un coin de sa mémoire, la prochaine fois, rentrer plus tard. Manger au bureau ou ailleurs, mais pas ici. Il faudrait pouvoir arrêter là les dégats. Mais c'est déjà trop tard. Son père revient, comme un disque rayé, lui rappeler qu'il ne peut plus divorcer. Qu'il avait assez fait suer sa famille pour faire accepter Paige et qu'il allait pas à nouveau risquer sa carrière pour des enfantillages. Regarde moi et ta mère, avait-il balancé, n'attisant que plus le feu de la haine pour son père qui bouillait en lui. Paige annonce la couleur, elle veut parler. Pressé d'en finir, Jax soupire, mais apparemment, son boulet en avait décidé autrement. La pression s'installe et son ulcère se réveille lentement. Il a besoin d'une bière là maintenant, tout de suite. Il tente de partir en direction de la cuisine, ignorant son souhait d'entamer une discussion qui sera sans nul doute sans fin.

Et puis, la bombe. A mi-chemin, Jax se retourne, pas sûr de bien avoir entendu. Les paroles de son épouse s'installent lentement dans son tympan et tournent en boucle avant d'atteindre son hippocampe. S'installent d'abord dans sa mémoire à court terme où l'information est digérée, analysée, puis recrachée dans sa mémoire à long terme. Ca, il ne risque pas de l'oublier. Il prend appui sur la table de la salle à manger. Il n'a toujours pas accordé un regard à sa femme. "Quoi?" Comment on réagi à ce genre de nouvelle? Faire l'homme meurtri et colérique qui balance des assiettes à travers la pièce? Lui tordre le cou parce qu'on se sent trahi jusqu'à la moelle? S'en foutre et se trahir soi-même parce qu'on a pas fait mieux pendant son absence? "Qu'est-ce que c'est que ces conneries?" Impossible de déchiffrer son regard, elle s'en veut? Elle s'en fout? Elle a quand même été assez honnête pour lui en parler, même s'il lui aura fallu plus de quatre mois. "Qui c'est ce connard?" Les mots sont sortis tout seul, ce n'est pas son genre d'insulter des gens qu'il ne connait pas. Sa voix n'a même pas changé de ton, il est las, complétement las de cette situation. Et voilà que Paige vient compliquer tout. Il sait que divorcer sera impossible, ou quasi. Il sait que son père va intervenir et préférerait qu'un tueur à gage vienne découper le corps de son épouse plutôt que de passer devant le juge. "Tu le revois encore?" demande-t-il sans grande conviction. Il aurait du s'en douter. Encore aurait-il fallu qu'il s'intéresse encore à leur relation pour cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:17


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

Aux yeux de la société, je peux passer pour la méchante, car commettre l'adultère est intolérable, enfin même si c'est de plus en plus répandu. Tic tac tic tac... Et voilà j'ai enfin dit la vérité, il sait, pas encore tout, mais il allait certainement me demander des explications supplémentaires. Pour une fois allait-il s'intéresser à moi ?
Il semble tout de même surpris, mais pas encore assez selon moi, il n'est pas en forcément en colère. Finalement, j'aurais peut-être pu lui dire plus tôt sans avoir peur de sa réaction. De toute manière notre mariage est de plus en plus un fiasco.
- Qu'est-ce que c'est que ces conneries ?
Malheureusement ce n'en est pas ! Je ne souris pas pour apaiser la situation, je me contente de le regarder sans un brin de colère, sans un brin d'amour... J'ai tenté en Inde de me souvenir de nos moments heureux pour me dissuader de finir dans les bras de mon tendre amant, pour ne pas tomber amoureuse. Je pensais que cela allait être un amour éphémère, qu'une fois la mission humanitaire terminée j'allais me lasser de lui, le laisser partir de son côté et pourtant je n'ai pas pu, mon coeur ne voulait pas se séparer du sien.
- Qui c'est ce connard ? Tu le revois encore ?
- Enfin monsieur le futur maire s'intéresse à ce que sa femme peut faire ! Je ressentais ce besoin de lui lancer ce pic et pourtant ce n'était pas forcément le bon moment, sans quoi cette conversation allait dégénérer. Il était en Inde et maintenant il est à Dallas. Il me fait vivre, sourire, rire. Toi, tu n'y arrives plus, trop préoccupé par ton travail et ton cher papa.
Parlons en de son père, un monstre selon moi. Nous ne nous entendons pas, il a peiné à m'accepter, sans doute parce que ma famille n'était pas digne de ce nom, parce qu'ils n'étaient pas couverts de dollars, ni politiciens. Cette situation est insupportable, cela m'exaspère. Dans un moment de panique comme celui-ci, mes seules pensées me disent de fuir et de rejoindre mon amant.


Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:21

Le sourire de Paige, celui qui, un ou deux ans plutôt le faisait chavirer, ne provoque plus rien aujourd'hui chez Jax. Il éprouve plus de bonheur à voir le sourire radieux de sa secrétaire que celui de sa propre femme. Il y a de quoi perdre foi en l'humanité. Soudain il ne veut même plus la regarder. Il repart à la recherche d'une bière dans la cuisine attenante. Elle est toujours là, scrutant certainement les faits et geste s de son mari à la recherche d'une réaction. Voilà maintenant qu'elle lui reproche son manque d'attention. Un rictus déforme le visage de Jax. Pourtant, il n'a aucune envie de rire. Il récupère sa bière dans le tiroir du réfrigirateur et l'ouvre d'un coup contre le plan de travail. Il a envie de crier, de partir, de disparaître, ne pas la détester avant qu'il ne soit trop tard. Mais elle le provoque. Il sait ce qu'elle cherche, et il ne tombera pas dans son piège. Elle va lui déballer ses quatre vérités et finir par le blâmer pour tout ce qui ne va pas dans leur couple. Et ça, il ne la laissera pas faire. Il est sur le point de riposter, mais elle renchérit, tente de le faire culpabiliser en mettant sur le tapis tout ce que Jax n'est plus capable de faire. Il boit une gorgée de bière et la regarde du coin de l'oeil, mettant le plus possible de distance entre eux deux. Sa main se crispe sur la bouteille en verre quand elle ose parler de son père. Elle ne manque jamais une occasion de le remettre dans la couversation lorsque les choses ne vont pas entre eux, et ça a le don de le mettre dans une colère noire. Il prend énormément sur lui pour ne pas envoyer la bouteille balader dans un coin de la pièce pendant que son estomac le torture un peu plus. "Premièrement tu vas laisser mon père en dehors de ça." Il reprend une deuxième gorgée. Quel gâchis. Il ne pense même plus à l'autre, celui qui lui procurait tant de plaisir tant il n'en avait rien à foutre. Il ne va quand même pas lui jeter la pierre, cette année passée loin d'elle, il ne la pas passer seul et chaste non plus. Mais pas question de lui révéler ce détail. Son orgeuil s'est vu piquer et il a besoin de lui clouer le bec maintenant. "Tu savais dans quoi tu mettais les pieds, tu savais mes ambitions et tu m'aimais pour ça." Il tente de se souvenir de leurs premières années ensemble, mais rien d'autre qu'une sorte de pièce de théâtre mal jouée sur des planches pourries ne vient alimenter ses pensées. Sans hausser le ton, il continua sa tirade de sa voix naturellement convaincante, une voix qu'il a longuement travailler il y a une douzaine d'années quand il a passé les examens du barreau. Toujours très utile quand il s'agit de plaidoyer devant le juge et faire entendre sa cause. "Notre mariage est mort le moment où tu as décidé de partir à l'autre bout de la planète et tu le sais très bien. Tu n'es pas capable de savoir ce que tu veux ou de t'y tenir. Alors ne viens pas me mettre sur le dos l'échec de notre relation." Parce que c'est bien beau de lui mettre tout sur le dos son incapacité à l'aimer, à la faire sourire. Dans un couple, il y a deux personnes, pas une.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:24


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

Le voilà avec une bière, bientôt il va nous sortir le foie gras et se faire des petites tartines pour passer le temps. Je sens ce bouillonnement monter en moi, cette envie de crier, d'exploser, de me défouler sur lui comme s'il n'était rien. Mais bon dieu je me retiens, car au final il est tout de même mon mari, il m'a aimé, il m'a rendu heureuse... à un certain moment.
Il me demande de laisser son père en dehors de ça, mais lui, ce grand monsieur politique, trop ambitieux ne restera pas en dehors de cette affaire, il faudra qu'il donne son opinion, fourre son nez dans nos affaires et décidera de notre avenir. Et si par miracle il y a un divorce, il me ruinera sans doute, en engageant l'un des meilleurs avocats dans le domaine des divorces. Alors je m'énerve en imaginant ces choses, je dois être rouge de colère, je commence même à avoir chaud, tellement chaud que je retire mon gilet.
- Tu savais dans quoi tu mettais les pieds, tu savais mes ambitions et tu m'aimais pour ça.
Je lui jette un regard noir. Il n'a pas tord, j'avais aimé son côté ambitieux, mais aussi le fait qu'il osait tout tenter sans avoir peur de ce qu'il pouvait arriver. Peut-être à cause de mon côté naïve, trop jeune, rêvant de l'homme riche, l'homme avec une grande carrière, une grande maison, une voiture de luxe, vêtu d'un costume sexy.
- Notre mariage est mort le moment où tu as décidé de partir à l'autre bout de la planète et tu le sais très bien. Tu n'es pas capable de savoir ce que tu veux ou de t'y tenir. Alors ne viens pas me mettre sur le dos l'échec de notre relation.
Voilà, enfin, il m'envoie enfin des accusations en pleine face. Bien trop facile ! Je laisse quelques secondes passer, laissant un immense froid s'installer.
- Tu ne t'ais pas demandé un instant pourquoi je partais, si loin ? Tu ne t'intéressais plus à moi, il n'y a que toi, ta petite personne et ta foutue carrière politique. Tu n'arrives qu'à réussir qu'une chose dans ta misérable vie : ta carrière. (...) On t'aurait demandé de choisir entre ta carrière ou ta femme, ton choix aurait été tout tracé, dès le début.
Non, ce n'est pas mon habitude d'être comme ça, je suis plutôt calme, je ne fais aucune histoire, je garde parfois tout en moi. C'est sans doute mon tord, plutôt que de fuir en Inde. J'aurais du péter un plomb avant. Mais et alors, je savais que sa carrière était bien trop importante.
- Je n'ouvrais pas les yeux, alors oui je ne savais pas ce que je voulais. C'est peut-être même pour ça que j'ai fini par tomber amoureuse de toi, car je n'étais qu'une pauvre fille qui rêvait de la vie facile. Une belle erreur !


Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:28

Paige le cherche, c'est évident. Son apparente immaturité avait de quoi être mignon à l'époque où ils se sont rencontrés. Seulement aujourd'hui, il en est toujours à se demander si elle le fait exprès ou non. Encore une fois, Jax semble le seul fautif dans l'histoire, celui qui a tout fait merdé parce qu'il pense trop à sa carrière. Nerveusement, il défait sa cravate et passe sa main dans les cheveux. Paige semble oublier tout un pan de leur histoire, l'amour qu'ils se sont porté l'un pour l'autre, les moments qu'ils n'ont pas pu passer l'un sans l'autre, toutes les fois où il a dit fuck it à ses déjeuners d'affaire ou les réunions où il est arrivé en retard parce qu'il a préféré traîner au lit avec sa fiancée. Alors oui, à un moment donné il a dû se ressaisir, reprendre le contrôle sur sa carrière car ce n'est pas sérieux pour le procureur général de la ville de Dallas d'arriver cinquante minutes en retard à une réunion, à perdre des affaires devant le juge parce qu'on pense trop à sa femme et ses beaux yeux de princesse Disney. Alors quand elle a le culot de une, penser à sa place et deux, oser insinuer qu'il ne l'a jamais aimé, ou tout du moins pas autant qu'il l'aurait prétendu à l'époque, il lui faut une sacré dose d'abnégation pour ne pas exploser et mettre le feu à sa maison, litérallement comme figurativement. Il franchit la distance qui les sépare en un rien de temps pour répondre à ses accusations mais Paige continue sur sa lancée. Elle enfonce le clou annonçant qu'elle a commis une erreur en tombant amoureuse de lui. Il repense aux mots qu'elle lui a balancé à la figure lorsqu'il est rentré quelques minutes auparavant. A nouveau, son rictus refait surface. "Tu te fous de moi Paige, tu ne sais toujours pas ce que tu veux. Tu viens de m'annoncer que tes sentiments étaient partagés entre lui et moi." Jax soutient le regard de sa femme pour qu'elle comprenne la gravité de cette situation. Il a encore avancé d'un pas de manière à prendre le contrôle sur elle et la situation. Ils se trouvent maintenant un peu trop proche. "Alors que tu aies des sentiments pour ce type j'en ai rien à foutre. Mais regarde-moi. Et si tu n'es pas capable de prendre une décision je vais la prendre pour toi." Son regard erre un instant sur son visage et plus particulièrement sa bouche avant que ses yeux perçants ne reviennent hanter ceux de la brunette. Il ne pense même plus à son père , à son foutu travail ou l'autre type avec qui elle a couché en Inde. "Dis-moi que tu ne veux plus de moi."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:28


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

Je soupire, j'ai toujours aussi chaud, j'en ai assez. Je jette mes cheveux en arrière, je regarde le moindre de ses faits et gestes. Je devenais méchante, peut-être trop, je ne devrais sans doute pas, car j'avais commis la plus grosse erreur en vivant une aventure et en la vivant encore avec un autre homme, tombant même très amoureuse de celui-ci, réussissant même à m'imaginer une vie sans mon mari, mais plutôt avec lui. Et pourtant ils sont totalement opposés, deux caractères différents. De plus, aucun des deux ne vient dans le même monde, l'un est très riche, tandis que l'autre préfère vivre au jour le jour avec ce qu'il a.
- Tu te fous de moi Paige, tu ne sais toujours pas ce que tu veux. Tu viens de m'annoncer que tes sentiments étaient partagés entre lui et moi.
La situation est compliquée, je ne peux pas tirer un trait sur mon mari du jour au lendemain, même si j'en ai souvent eu l'envie. Il s'avance vers moi, bien trop à mon goût. Je n'ai pas envie de le voir, pas de si prêt.
- Alors que tu aies des sentiments pour ce type j'en ai rien à foutre. Mais regarde-moi. Et si tu n'es pas capable de prendre une décision je vais la prendre pour toi.
Pour ne pas avoir le rôle de la méchante, j'aimerai bien qu'il prenne une décision finale pour notre mariage, étant donné qu'il est le trompé dans l'histoire, son choix serait certainement de tout arrêter.
- Dis-moi que tu ne veux plus de moi.
Je reste bloquée quelques instants, laissant ses mots me perforer le coeur, car au final je ne veux pas non plus l'éjecter de ma vie. Je sens les larmes monter, je tente de les retenir mais je n'y parviens même, alors je m'effondre devant lui. C'est un trop, je savais bien que revenir à Dallas allait me faire du mal, dire la vérité aller encore plus m'en faire. Mais je ne pensais pas que cela allait m'affecter autant.
- Désolée, je ne devrais pas.. pleurer...
Parler me fait encore plus pleurer, ma réaction est de trop. J'ai presque l'envie de me blottir dans ses bras et continuer de pleurer.


Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:30

La regarder dans les yeux n'arrange rien. Un moment il a cru qu'elle aurait une réaction quelconque, une réponse, que pour une fois dans sa vie elle lui aurait donné une vraie réponse. Paige a de quoi lui prouver qu'il a tort mais elle n'est pas capable de savoir ce qu'elle veut, tout cela le conforte dans ses réflexions. Il l'a bousculé exprès. Mais ses yeux s'embuent, et les larmes tombent. Pire, elle s'excuse de réagir ainsi. Jax lève les yeux au ciel. Piquée au vif, elle ne sait plus quoi dire et sort sa dernière arme: des pleurnichages. En temps normal Jax n'est pas très à l'aise dans ces moments-là, mais là, impossible de la prendre dans ses bras pour la réconforter. Surtout lorsqu'on considère ses sentiments à son égard. Quand il pense qu'il a failli craquer une minute auparavant, il se mettrait des baffes. "Bon sang, Paige, arrête ta comédie." Il abandonne, s'éloigne, lui tourne le dos.

Sur le bar il pose ses coudes et enfouit sa tête dans ses paumes. Cette situation est un véritable cauchemar. Rentrer chez soi en s'attendant au purgatoire de leur relation et se retrouver en plein milieu de l'enfer. Il s'interroge alors, doit-il garder pour lui ses incartades ou tenter de la faire réagir? Non, elle allait probablement s'en servir contre lui à un moment ou un autre. Il relève la tête, fixant le mur de la cuisine devant lui. J'aurai aimé que les choses eut été différentes, tu sais. Jax inspire profondément et tente de ne pas se remémorer cette dernière journée avec Di, mais c'est trop tard. Il se retourne, prêt à en finir avec Paige et sortir, sortir de ce cube qui l'étouffe à petit feu. Ses poings rencontrent la chaise qu'il avait devant lui. "Tu veux partir, soit. Pars. Je te préviens Paige, tu ne feras que reproduire les mêmes erreurs si tu ne grandis pas et si tu continues à être égoïste." Il s'approche à nouveau de sa femme mais cette fois-ci avec l'intention de partir d'ici. Il contemple à nouveau le visage de Paige, ses yeux mouillés, ses lèvres enflés par ses larmes, son nez tout rouge. "Je t'aimais, malgré tout ce que tu peux croire. Ne balaie pas tout parce que tu as des étoiles dans les yeux." Il n'est pas sûr de pouvoir sauver ce mariage. A-t-il vieilli trop vite? Ou ont il vécu sur des fuseaux horaires tellement différents qu'ils en sont devenus des personnes diamétralement opposées? Dans tous les cas, Jax a besoin d'air.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:31


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

C'est quoi mon problème de me mettre à pleurer comme une madeleine. Ce n'est pas dans mon habitude, je ne suis pas si émotive devant quelqu'un, généralement je préfère rester froide et  aller pleurer plus tard dans mon coin.
- Bon sang, Paige, arrête ta comédie.
Je suis fatiguée de cette relation, de ce mariage. Ce que j'aurais voulu c'est d'un homme qui me prenne dans ses bras, car voir sa femme pleurer c'est inimaginable. Mais il s'énerve. La situation est sans doute de trop pour lui. Ce qui me fait peur maintenant, c'est le "après", car s'il part ce soir, lorsqu'il claquera la porte en signe d'énervement, cela voudra dire que c'est terminer, que je devrais tourner la page. Mais cela voudra dire que j'ai fait une erreur en me mariant avec lui. Je déteste les échecs.
- Tu veux partir, soit. Pars. Je te préviens Paige, tu ne feras que reproduire les mêmes erreurs si tu ne grandis pas et si tu continues à être égoïste.
Il se fiche de moi, égoïste ? C'est une blague !  Mon dieu que je m'énerve, j'ai des fourmillements dans la main, cela me démange, je me retiens.
- Je t'aimais, malgré tout ce que tu peux croire. Ne balaie pas tout parce que tu as des étoiles dans les yeux.
Je fus touchée qu'il me dise qu'il m'a aimé, mais c'est bien au passé, le futur n'existe plus, le nous non plus. Nous devons sans doute prendre des chemins différents. Ne me contrôlant plus, la claque part, ma main vient heurter dans joue gauche... Clac !
- Voilà ce qu'elle te dit l'égoïste. Je sais gérer ma vie, pendant un an de bonheur avec toi, n'oublie pas que chaque jour je pensais à toi et à ton fichu bien-être, que tu dormes bien, que tu sois heureux, que tu manges bien, que je sois assez correct même au lit et j'en passe des meilleures. (...)


Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:32

Il ne sait même pas pourquoi il a dit cela. N'a-t-il pas qu'une envie, celle d'être libre? Cependant il se doute bien que tout ne va pas se passer si facilement. Briser un mariage c'est pas si simple qu'on le croit. Il ne suffit d'annoncer ses infidélités pour penser qu'on va prendre le livret de famille et le déchirer en deux. Sinon, il lui aurait dit où il avait passé la journée et avec qui avant de venir la chercher à l'aéroport. Il y avait certainement un fond de vérité dans ses "tu me manques" et "reviens-vite". Divorcer n'entre pas dans ses plans. Pas après un an, deux ans de mariage, on n'est pas à Las Vegas. En surface, oui, il ne supporte plus cette situation et aimerait y mettre fin. Mais d'un autre côté, quand il a épousé Paige, c'était aussi pour grandir avec elle, avancer avec elle, fonder une famille avec elle. Pas pour évoluer chacun de son côté. Mais la baffe il ne l'a pas vu venir, pour être honête, lui qui sent les choses arriver de très loin. En général c'est pas la réaction qu'on attend quand on déclare ses sentiments à quelqu'un, à son épouse qui plus est. Il accuse le coup, mais son égo est bien plus blessé que sa joue. Elle, si frêle, n'arrivera pas à destabiliser physiquement un homme de la carrure de Jax. Enfin, pas comme ça. Paige a d'autres atouts, mais n'a pas choisi les bons cette fois-ci. Elle hausse le ton, ses aigus résonnent dans ses tympans et ses larmes n'ont pas fini de l'agacer. Encore une fois, il ne s'énerve pas, reste froid et distant, même s'il est toujours très proche de sa femme. "Si tu veux compter les points, ok. Qui a mis un toit au-dessus de ta tête? Qui s'est assuré que tu ne manques de rien? Qui s'est battu pour que tu aies la vie dont tu rêvais? Que tu puisses vivre tes rêves sans te soucier de payer ton loyer ou tes factures? On avait tellement de projets tous les deux, que je me suis mis à travailler deux fois plus pour que tu aies ce que tu mérites." Jax secoue la tête, sûr que son discours n'aura aucun impact. Il attrape Paige par les bras, exerce une légère pression sur ses biceps en prenant soin de ne pas lui faire mal. "Si tu voulais vraiment divorcer, tu ne m'aurais pas annoncé que tu as encore des sentiments pour moi. Si tu veux te battre, c'est le moment. Ce n'est pas à moi de faire les choses à ta place. Je ne vais pas me répeter indéfiniment." Il a tout essayé pour la faire réagir. Ou presque. Si elle ne comprends toujours pas ce qui est en train de se jouer ici, il ne peut plus rien pour elle. Mais qu'elle ne vienne pas pleurer, car si lui s'en fout royalement, Mr Hayes Senior lui, ne l'entendra pas de cette oreille. Et il ne veut pas en arriver là. De plus, ce sera encore une occasion pour lui prouver qu'il ne peut rien faire sans son père. Encore une étiquette dont il aimerait bien se débarrasser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:33


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

Nous en avons eu des disputes avec Jax, mais jamais je n'avais osé lui mettre une claque, je déteste la violence. Pour moi la violence c'est la facilité pour se débarrasser de ses émotions. Au fonde moi, je m'en veux, je n'aurais pas du. Je n'arrive même plus à me reconnaître.
- Si tu veux compter les points, ok. Qui a mis un toit au-dessus de ta tête? Qui s'est assuré que tu ne manques de rien? Qui s'est battu pour que tu aies la vie dont tu rêvais? Que tu puisses vivre tes rêves sans te soucier de payer ton loyer ou tes factures? On avait tellement de projets tous les deux, que je me suis mis à travailler deux fois plus pour que tu aies ce que tu mérites.
Et voilà, c'est bien plus facile de jouer sur l'argent, parce que de nos jours l'être humain, en particulier dans une grande ville ne survit pas. Sans lui, je vivrais dans une petite maison, simple, peut-être que je ne pourrais pas me permettre d'avoir une voiture de luxe ou même de manger dans des restaurants étoilés. Je le fusille du regard.
- Je ne te demandais pas de travailler autant, j'aurais préféré vivre dans la misère et ne pas avoir ce que je désirais autant, mais en t'ayant à mes côtés. J'aurais voulu profiter de tous mes dîners avec toi, profiter de mes week-end avec toi, mes vacances. Si j'ai bien compris une chose c'est que les plaisirs simples sont les meilleurs.
Je crois que mon voyage en Inde m'a tellement ouvert les yeux, d'avoir vu cette misère, mais de voir ces familles se débrouiller en se soudant les coudes, s'aimant et se le prouvant d'un simple regard. Il me tient par le bras, alors je me demande ce qu'il va encore me dire pour me blesser encore plus.
- Si tu voulais vraiment divorcer, tu ne m'aurais pas annoncé que tu as encore des sentiments pour moi. Si tu veux te battre, c'est le moment. Ce n'est pas à moi de faire les choses à ta place. Je ne vais pas me répeter indéfiniment.
Oui, je tenais encore à Jax, je ne peux pas l'oublier si facilement, même si en un an de temps mes sentiments ont commencé à disparaître. Jax c'est le premier homme que j'ai vraiment aimé, avec qui j'ai partagé mes joies, mes pleurs, mes envies... Alors, je le regarde, je fais une pause dans mon esprit tourmenté. Je pense que je n'ai pas assez de courage pour lui dire qu'il faut que cela se termine.
- Me battre pour quoi ? Avoir un mari fantôme ? Juste pour garder cette grande maison ? Pour dépenser autant d'argent que je veux ? Pour ne pas avoir l'amour que je mérite ? Dis-moi, qu'est-ce que j'aurais en restant avec toi ?


Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:36

C'est comme si elle déformait tout, trop aveuglée par son nouvel amour pour l'autre, et par le manque évident de chaleur entre eux. Même quand Jax travaillait, il trouvait toujours du temps pour elle. Certes, aujourd'hui, c'est différent, il choisit de ne plus rester à la maison, il choisit de rentrer tard et de partir tôt, il choisit toutes les choses qu'elle lui reproche en ce moment même. Mais la vie n'était pas si noire avant qu'elle parte en Inde. Bien sûr, quelque chose avait déjà changé mais on en était pas arrivé à la situation d'aujourd'hui. Elle cherche des excuses, cherche à se dédouaner et à lui rejeter la faute. Je t'ai trompé, mais c'est de ta faute. On se croirait dans une cour d'école, mais à parler de problèmes d'adultes. Et Jax déteste cela. Paige ne retient que l'argent dans les réponses de son mari, mais encore une fois, elle est aveuglée par la vie idéale qu'elle peut potentiellement avoir avec son amant. Telle que Jax la connait, elle regrettera surement quelque chose plus tard, lorsqu'elle sera divorcée et vivant dans la misère comme elle dit, parce qu'elle ne sait pas ce qu'elle veut. Il a toujours sa peau sous la sienne, ses mains sont chaudes, contrastant avec son attitude. "Arrête de me faire passer pour un homme vénal qui n'a fait que remplir ton porte-monnaie." Pendant une minute, il se demande pourquoi c'est lui qui essaie de s'enfuir, alors que c'est elle qui veut partir, ou essaie de lui faire comprendre qu'il doit décider lui-même de la mettre dehors. Mais se trouver là, si près de la femme qu'il a aimé pendant tellement d'années, qu'il n'arrive pas à détester malgré ce qu'elle a pu lui faire, il se sent un peu différent. "Tu as déjà mis un trait sur moi et ma capacité à changer à ce que je vois. Je peux me battre pour toi, mais pas si c'est déjà perdu d'avance." La pression sur les bras de Paige se transforme peu à peu, et ses pouces commencent à se mouvoir lentement, sans qu'il ne s'en aperçoive. "Et je ne vais pas m'amuser à m'améliorer tout seul. On est deux dans ce mariage."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:37


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

Nous allons sans doute trop loin, peut-être que cette discussion devrait au moins se finir pour la soirée, que nous devrions en parler demain, pour nous calmer chacun de notre côté.
- Arrête de me faire passer pour un homme vénal qui n'a fait que remplir ton porte-monnaie.
Je soupire, je n'ai plus la force de répondre, de répliquer pour défendre ma cause ou alors pour lui montrer qu'il a eu trop de tords ses derniers temps, qu'il n'a pas été un assez bon mari, que je me suis sentie délaissée.
- Tu as déjà mis un trait sur moi et ma capacité à changer à ce que je vois. Je peux me battre pour toi, mais pas si c'est déjà perdu d'avance.
J'ai cette douleur qui me prend, faible, mais qui commence à s'accentuer au fur-et-à-mesure de la conversation. Je l'avais déjà ressenti la veille, mais ce n'était pas aussi fort.
- Et je ne vais pas m'amuser à m'améliorer tout seul. On est deux dans ce mariage.
Il parle toujours, mais je ne l'écoute plus forcément. Mais je n'ai pas envie qu'il pense que je le fais exprès, car après les pleurs, voici maintenant des douleurs. Alors bien la douleur je me force à répondre quelque chose.
- Tu vas... te battre en faisant quoi ?
Ma voix peine, j'ai besoin de m'asseoir, alors je le fais sur la tabouret qui traîne non loin de nous. Je tente de respirer normalement.
- Est-ce que je peux avoir un verre d'eau s'il te plaît ?
Je le regarde avec mes petits yeux, des petits yeux qu'il a eu l'habitude de voir à chaque fois que j'ai été malade, que je me suis sentie mal. Malgré cette fichue douleur, un souvenir me revient, celui où Jax avait été là pour moi, j'avais été malade pendant une bonne semaine, si malade que je n'avais pas bougé du lit. Il m'emmenait mes repas, me prenait dans ses bras, me caressait les cheveux jusqu'à ce que je m'endorme. Nous étions biens...


Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:38

Le ton de la voix de Paige change quelque peu. Jax lâche les bras de sa femme, frappé par la question qu'elle vient de poser. C'est vrai ça, pourquoi va-t-il se battre? Pourquoi est-il en train d'agir comme le fautif dans cet histoire? Pourquoi se défend-il comme s'il était le trompeur et non le trompé? Pourquoi se défend-elle de la sorte et pourquoi donc marche-t-il dans cette combine? Il la suit des yeux alors qu'elle part s'assoir près du bar. Ca se bouscule dans sa tête. Pourquoi n'a-t-il pas pris la porte tout à l'heure, pourquoi a-t-il voulu réenchérir et laisser la situation s'envenimer comme ça? C'est stupide de sa part, vraiment. Il aurait dû prendre le temps de réfléchir, de faire une pause et prendre l'air, sortir de cette relation un petit moment pour mieux avoir du recul, et non laisser Paige le manipuler comme ça. Elle demande un verre d'eau et lui fait ses petits yeux de malade mais il est trop occupé à réfléchir et remuer ses pensées pour y prêter attention. Il fait le tour du bar, les sourcils froncés, attrape un verre et le remplit d'eau du robinet. Il le dépose sur le comptoir à côté d'elle. Elle n'a pas l'air très bien, réellement je veux dire. Elle n'a pas l'air de jouer la comédie pour mieux lui embrouiller le cerveau. Cette fois-ci, ça a l'air sincère. "Qu'est-ce que tu as?" demande-t-il sérieusement, tentant difficilement de mettre de côté le résultat de ses réfléxions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:38


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

Ma santé, je n'en ai jamais vraiment pris soin, j'attends toujours trop tard, lorsque j'ai un rhume, j'attends qu'il s'empire vraiment avant de tenter d'aller voir le médecin ou de prendre un médicament. Je ne suis pas forcément sérieuse lorsqu'il s'agit de ma santé, je pense souvent à celle des autres avant la mienne. Alors maintenant que j'ai ces horribles douleurs, je me dis que j'ai encore sans doute raté un élément important de ma santé dont je ne me suis même pas préoccupée.
J'attrape le verre d'eau qu'il vient de me servir, j'avale une gorgée puis une autre, je tente de reprendre mon souffle. J'ai l'impression que cela passe, mais cela finit par reprendre de plus belle.
- Qu'est-ce que tu as ?
J'aimerai bien le savoir justement, je ferme les yeux un instant, car j'ai aussi l'impression d'avoir la tête qui tourne, cela tourne tellement que je n'ose même plus bouger de ma chaise.
- J'ai mal... au ventre et j'ai comme des vertiges.


Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:41

La situation semble différente maintenant. La dispute est sur pause, Paige souffre et Jax n'a aucune raison de douter d'elle. L'incompréhension est totale et il ne sait pas la gravité de sa douleur. Le verre d'eau n'a pas l'air efficace et elle semble à deux doigts de perdre connaissance. Enfin il n'est pas médecin mais elle n'a plus l'air dans le même état vindicatif d'il y a quelques minutes. Voilà qu'elle a des vertiges. La bouche de Jax se tort en une moue inquiète, et sans le vouloir, sans s'en rendre compte, il attrape la main de son épouse. "Tu devrais t'allonger, viens je vais t'aider," propose-t-il en s'approchant à nouveau d'elle et en l'aidant à se lever. Il la laisse prendre appui sur lui mais c'est peine perdue, elle manque de s'effondrer par terre. Il la rattrape de justesse. Il n'y a même pas matière à réfléchir, Jax se baisse et coince un bras sous les genoux de Paige et l'autre dans son dos afin de la porter vers le canapé. Il la dépose en prenant bien soin de mettre sa tête sur des coussins, et vient porter la couverture sur son corps. Il s'assoit sur le bord du canapé et la regarde un instant, tentant de réfléchir à la marche à suivre ensuite. "Tu penses que ça passera ou tu veux que j'appelle un médecin?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:42


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  
| When The Sun Goes Down |

Cette dispute était de trop encore entre nous, rien ne s'arrange tout se dégrade. Mais en plus de ça, il faut ajouter ce problème de santé, du moins je ne suis pas encore fixée. Je ne trouve pas cela normale d'avoir aussi mal, autant de fois par semaine.
- Tu devrais t'allonger, viens je vais t'aider.
Il tente en vain de m'aider, je vois sa peine dans mon regard, à travers ce regard je remarque qu'il tient toujours à moi. Sans quoi il ne tenterait pas de m'aider comme il le fait. Je tente de me lever, mais aussitôt je vois le sol se rapprocher de moi. Sans même avoir le temps de dire ouf, je me retrouve dans ses bras, avant d'être déposée sur le canapé. Je tente un vague sourire pour le remercier de son aide.
- Tu penses que ça passera ou tu veux que j'appelle un médecin ?
- Je crois qu'il me faut des examens à l'hôpital...
Je reprends sa main, j'ai besoin d'être en contact avec lui, cela me rassure, réussit à m'apaiser, car je commence à paniquer ce qui n'arrange pas mes douleurs.


Revenir en haut Aller en bas
Stella Roseburry
let the moonlight kiss your skin.
avatar

Posts : 31
Pseudo : Nuit Parisienne (maud)
Id card : Bella Heathcote. (monroes)
Multinicks : Roxane.
Inscription : 20/11/2016
Civil status : We'll see about that later.
Job|Studies + $ : The nanny.
Address : east village/east quoge


♡ HI, SOCIETY.
Age: 35
Relationships:
Rp availability:

MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   Dim 20 Nov - 20:43

Paige attrape sa main, et il a remarqué un peu plus tôt qu'elle a fait l'effort de tenter de sourire. L'ambiance semble apaisée, une pause qui va peut-être durer jusqu'à la prochaine dispute. Aller à l'hôpital ne l'enchante guère mais il ne va pas la laisser souffrir comme ça. Cependant il ne se voit pas la déposer aux urgences comme ça, il n'imagine même pas le voyage en voiture qui peut être compliqué. Elle serre sa paume comme si les douleurs reprennent. Le visage de Jax se tort en voyant son épouse avoir mal. Il passe le revers de sa main libre sur le front de son épouse, puis sa joue. "Ca va aller," tente-t-il de la rassurer. "Je vais appeler une ambulance, d'accord?" Il attend qu'elle réponde à sa question puis lâche sa main, et sort son portable, compose le numéro d'urgence. Il explique les problèmes de santé de sa femme. On lui dit d'attendre, une ambulance devrait arriver bientôt, bien que sa femme ne soit pas une priorité pour le service car d'autres sont dans des cas qui demandent une attention plus immédiate. Il décide de ne pas partager cette information avec Paige quand il repart la voir. Il se remet assis à ses côtés. "Une ambulance va bientôt arriver. Tu veux des cachets en attendant, quelque chose?" Il reprend sa main, anticipant sa prochaine requête de rester à ses côtés. Cependant quelque chose lui murmure à l'oreille que, même si Paige va se sortir de cette situation, c'était beaucoup moins sûr pour leur relation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: | When The Sun Goes Down (j&p)   

Revenir en haut Aller en bas
 
| When The Sun Goes Down (j&p)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BONFIRE OF THE VANITY. :: • ON THE ROAD AGAIN • :: this isn't over till it ends :: Version n°1-
Sauter vers: